james stewart

à propos de James Stewart

Pour tous les rôles qu’il a pu jouer au cours de sa longue carrière James Stewart est connu et reconnu comme un monument du cinéma dans le monde entier. Nous avons voulu par ce site vous faire partager la carrière exceptionnelle de l’acteur américain James Stewart qui a reçu diverses récompenses et à aussi été décoré pour ces actes de bravoures lors de la seconde guerre mondiale.

La carrière de James Stewart dans le cinéma

Avant ses premiers pas sur scène, James Stewart a fait une école d’acteur dans le Massachusetts, il a fait la connaissance des grandes figures d’Hollywood .

Selon plusieurs sources, l’acteur s’exprimait dans un style balbutiant et indécis. Pourtant, c’est cette maladresse et ce manque d’assurance qui firent son succès, parce que son auditoire le trouvait sincère et authentique.

James Stewart a joué avec les plus grands réalisateurs d’Hollywood, comme Franck Capra, Alfred Hitchcock, etc. Il a incarné plusieurs rôles différents, dans des films de guerre, des films westerns classique, des films d’aviateurs, et bien d’autres.

Les récompenses reçues par l'acteur américain

Il a été classé troisième acteur de légende par l’American Film Institute, et a reçu un oscar d’honneur pour les 50 années de sa carrière dans le cinéma. En 1941, il a reçu l’oscar du meilleur acteur, après sa performance dans le film The Philadelphia Story.

En 1965, il a reçu le Cecil B. DeMille Award en récompense pour sa carrière dans le cinéma. En 1974, il a reçu le Golden Globe du meilleur acteur dans une série télévisée dramatique, pour le rôle qu’il a incarné dans la série Hawkins.

Aussi…

A Indiana sa ville natale, vous pourrez découvrir le musée « The Jimmy Stewart Museum », entièrement consacré à sa vie. Vous verrez aussi devant le Palais de Justice d’Indiana, une statue érigée pour lui rendre hommage à l’occasion de son 75ème anniversaire.

 

quelques affiches de films avec James Stewart

James Stewart est un célèbre acteur américain dont la vie a été très riche et pleine de succès. Il a eu une brillante carrière en tant qu’acteur, et parallèlement, il était un membre actif de l’armée américaine. Cet homme a réellement marqué son époque tant par son talent d’acteur que par ses qualités humaines. Il a eu une existence bien remplie, et même après sa mort, son nom reste l’un des plus emblématiques de l’histoire du cinéma américain. 

-

colonel james stewart

Naissance et jeunesse de James Stewart

James Stewart est né dans une famille d’ascendance écossaise, le Mercredi 20 Mai 1908 en Pennsylvanie. Son second prénom était Maitland, même si tout le monde avait apparemment une préférence pour « James ». Après ses études secondaires, James Stewart a choisi d’étudier l’architecture à l’université de Princeton. C’est là-bas qu’il a fait la rencontre de Joshua Logan, un jeune étudiant comme lui qui a réussi à le convaincre de s’inscrire dans une nouvelle université créée dans le Massachusetts. Il s’agissait de l’University Players, un établissement destiné à la formation des acteurs talentueux de l’époque. James était alors loin d’imaginer qu’il connaitrait un si grand succès dans le monde du cinéma. Merci au passage à Joshua Logan, d’avoir contribué à la création de ce grand acteur !

Vie privée

En ce qui concerne sa vie amoureuse, l’acteur a réussi à avoir un heureux mariage et une belle et grande famille. Il a peut-être attendu longtemps avant de trouver l’amour de sa vie, mais une fois qu’il l’a trouvé, il ne l’a plus jamais quitté. En effet, c’est à l’âge de 41 ans que James Stewart a pu finalement se marier.

C’est ainsi que le 09 Aout 1949, il épousa l’ancienne modèle Gloria Hatrick McLean. Celle-ci avait déjà été mariée et était la mère de deux garçons : Ronald et Michael. James les adopta et se dévoua à eux ainsi qu’à son épouse durant toute sa vie. Par ailleurs, à peine deux ans après leur mariage, plus précisément le 07 Mai 1951, le couple a vu naitre leurs filles jumelles : Judy et Kelly.

Malheureusement, la vie de cette famille n’a pas toujours été rose parce qu’ils ont perdu Ronald qui n’est jamais revenu du Vietnam. Ce dernier a été présumé décédé en 1969, même si en réalité il a été porté disparu, sa famille n’a donc pas pu l’enterrer comme cela se devait. Il faut savoir que malgré son succès dans le monde du cinéma, James Stewart a toujours su garder privée, sa vie privée. Il était discret et n’aimait pas du tout que sa vie soit médiatisée. 

Il a vécu ainsi avec sa famille jusqu’à ce qu’il devienne veuf en 1994, après 43 ans de mariage. 

James Stewart mourut lui aussi à peine 3 ans plus tard, le 2 Juillet 1997 en Californie, laissant derrière lui tout un héritage composé des meilleurs films de tous les temps pour les générations à venir.

Quelques films notables avec James Stewart

James Stewart a joué dans de nombreux films au cours de sa brillante carrière. Les cinq meilleurs étaient sans doute : La vie est belle, Winchester 73, Mr. Smith au Sénat, L’homme qui tua Liberty Valance, et Fenêtre sur cour. Ce sont de grands classiques du cinéma américain, que même les cinéphiles d’aujourd’hui ont plaisir à découvrir.

 

La vie est belle sortie en 1946,

La vie est belle de Franck Capra raconte l’histoire d’un homme George Bailey qui est sauvé de la mort par une intervention divine. En effet, l’homme qui se sentait découragé à cause de l’échec cuisant de ses affaires et de la faillite qui l’attendait, pensait sérieusement à se donner la mort un soir de Noel. C’est alors qu’un ange de seconde classe nommé Clarence, fut envoyé sur terre pour lui porter secours et l’en dissuader. Cette histoire est une démonstration du fait qu’en Amérique, même les plus faibles peuvent faire face et résister à l’adversité s’ils se montrent courageux. En plus, s’ils n’y arrivent pas malgré tout, Dieu leur porte secours par l’intermédiaire de ses anges. C’est un film plein de tendresse et d’humanisme réalisé par Franck Capra, qui vous inspire une chose : la vie mérite toujours d’être vécue.

 

Le film Winchester 73 est sorti en 1950,

Réalisé par Anthony Mann. Il raconte l’histoire d’un homme appelé Lin McAdam, qui recherche son grand frère Dutch Henri Brown. Il le recherche à travers toutes les Etats-Unis d’Amérique, parce que ce dernier avait ôté la vie à leur père. En effet, c’est après avoir tué leur père par une balle dans le dos, que Dutch Henri Brown s’était enfuit loin des siens. Lin McAdam réussit finalement à le retrouver dans une petite ville du Texas, mais il n’a pas pu l’affronter. Ce n’est qu’après, lors d’une compétition au tir de précision, que Lin bat son frère, et remporte par la même occasion un fusil surnommé l’arme qui a conquis l’Ouest. Il s’agit du Fusil Winchester modèle 1873, d’où le nom du film « Winchester 73 ».

 

« Mr. Smith au Sénat » réalisé par Franck Capra,

James Stewart joue le rôle principal et incarne à la perfection Mr. Smith. Ce film est sorti en 1939, raconte l’histoire peu commune d’un jeune homme Jefferson Smith, qui est miraculeusement élu au Sénat. Jefferson était en fait un simple responsable d’un groupe de scouts, et n’a jamais demandé à devenir un sénateur. Il a été élu suite à une combine montée par des personnes qui avaient des intentions précises, intentions dont le jeune candide Jefferson n’avait aucune idée. Très rapidement, il est devenu la risée des autres membres du Sénat, en raison de son manque flagrant d’assurance et de compétence. Comment le jeune homme va-t-il s’en sortir ?

 

L’homme qui tua Liberty Valance sorti en 1962,

Dans ce film vous pourrez découvrir l’histoire du sénateur Stoddard et de sa femme Hallie. Cet éminent sénateur entreprit un voyage vers Shinbone, pour assister à l’enterrement d’un cow-boy nommé Tom Doniphon. Intrigué par le lien qu’il peut y avoir entre ces deux hommes qui ont des vies très distinctes, un journaliste interroge le sénateur sur les raisons de sa présence. C’est alors que ce dernier lui explique, que le cow-boy lui avait sauvé la vie plusieurs années auparavant, et qu’il y a un très grand lien entre eux. D’autant plus que son épouse Hallie, était à l’époque la fiancée de Tom. C’est une histoire pleine de rebondissement et de révélations, œuvre du célèbre réalisateur par John Ford.

 

Fenêtre sur cour, film sorti en 1954,

Réalisé par le grand Alfred Hitchcock en personne, est également l’une des plus grandes œuvres de James Stewart. Ce film raconte l’histoire d’un reporter-photographe L. B. Jeffries. Après un accident qui lui a valu de se retrouver avec une jambe cassée, il s’est vu contraint de rester enfermé chez lui en fauteuil roulant. Pourtant, cet homme habitué à l’action et à l’aventure, ne peut se contenter de rester sur place sans rien faire. Il décida donc de profiter de cet état d’immobilité forcée, pour étudier le comportement des habitants de son immeuble à Greenwich Village. C’est alors au cours de cette étude, que l’homme fait une découverte intéressante : Lars Thorwald son voisin d’en face, a assassiné son épouse. A-t-il raison ou laisse-t-il son imagination déborder à cause de l’ennuie et de son besoin de faire des découvertes ? Vous le découvrirez en visionnant ce film culte de James Stewart.